LA CROIX VALLÉE D'EURE FOOTBALL : site officiel du club de foot de LA CROIX ST LEUFROY - footeo

LA HONTE

18 juin 2010 - 08:42

NUL, NUL, NUL

Domenech, le zéro pointé

L'échec est là et ce n'est pas une surprise ! Deux ans après un Euro consternant, les Bleus sont en passe de sortir de nouveau par la petite porte d'une compétition internationale après leur revers concédé face au Mexique (2-0). Première cible des critiques, Raymond Domenech qui n'aura jamais su tirer cette équipe de France vers le haut.

 Raymond Domenech n'aura fait que plonger l'équipe de France vers le bas. (Reuters)
Rien de nouveau sous le ciel bleu ! Deux ans après un Euro 2008 que l'équipe de France aura traversé tel un fantôme, cette Coupe du monde 2010 aura confirmé ce que beaucoup craignaient avant le coup d'envoi le vendredi 11 juin, à savoir qu'elle n'est plus depuis un bout de temps plus une équipe. En deux ans, le sélectionneur des Bleus ne sera pas parvenu à trouver les remèdes aux mêmes maux, résultat, la France est à 90 minutes de rentrer chez elle et son entraîneur va se retrouver inexorablement dans la ligne de mire de ceux, et ils sont très nombreux, qui dissimulaient mal leurs critiques et n'attendaient qu'un faux pas des Bleus pour lui tomber dessus. Sitôt le coup de sifflet final donné, la curée a d'ailleurs débuté de la part des innombrables consultants embauchés à prix d'or par les chaînes de télévision, Robert Pires, sur TF1, attaquant bille en tête: "Comme d'habitude, l'équipe de France a été à l'image du sélectionneur: il n'est pas bon, on n'est pas bon."

Si Fabien Barthez notait de son côté la victoire logique d'une "équipe meilleure que nous dans tous les domaines, les duels, la défense", Bixente Lizarazu, pourfendeur récurrent des choix de Raymond Domenech, s'en prenait lui aussi aux choix de ce dernier, lui reprochant vertement d'avoir titularisé Nicolas Anelka en pointe: "J'ai vu un joueur marcher en Coupe du monde, pas du tout agressif, visiblement peu intéressé par le jeu. Ce que je ne comprends pas, c'est l'entêtement de Raymond Domenech à le laisser, il aurait dû le sortir bien plus tôt. On ne doit pas jouer de façon égoïste quand on joue en équipe de France, tu dois montrer que tu as la gniaque."

Anelka, envers et contre tout

Le joueur de Chelsea, une nouvelle fois en-dessous de tout dans un rôle de n°9 qu'il ne veut décidément pas endosser, aura sans doute lui aussi le droit aux faveurs des critiques, mais est-ce de sa faute si, malgré ses piteuses sorties à répétition depuis le début de la préparation, il était encore titulaire à Polokwane ? Contre l'évidence, Raymond Domenech n'a pas souhaité le reléguer sur le banc au coup d'envoi et c'est 45 minutes trop tard qu'il a lancé Gignac au moment où l'équipe de France a commencé à basculer du moyen au médiocre, Henry ayant de son côté assisté du banc, impuissant et incrédule, à la débâcle annoncée de ses partenaires. Que dire du choix de Govou dans le couloir droit ? Le Lyonnais, une fois de plus, une fois de trop, n'a pas existé offensivement, se retrouvant même en première période plusieurs fois dans une position d'avant-centre qu'avait désertée un Anelka pas décidé à suivre une quelconque consigne.

Finalement, le seul à avoir payé les pots cassés du match face à l'Uruguay a été Gourcuff, remplacé par un Malouda qui aura été l'un des rares à tenter, dans un désert offensif que pointait Patrick Vieira sur Canal +: "Pour gagner des matches, il faut marquer des buts, le gros problème de l'équipe de France, c'est qu'ils ne se sont pas créé d'occases nettes, c'est frustrant de voir la qualité des joueurs qu'on a devant et de ne pas réussir à marquer." Une critique à demi-mots des choix opérés par celui qui n'a pas souhaité emmener dans ses bagages sud-africains l'ancien capitaine des Bleus.

Domenech: "Je n'ai pas de mot"

Frustrant et largement insuffisant pour permettre à cette équipe de France de rivaliser avec une équipe mexicaine qui, malgré l'enjeu de ce deuxième match de Coupe du monde, ne s'est pas reniée, jouant sur ses qualités techniques et sa soif d'attaquer pour déstabiliser un bloc friable de toutes parts, particulièrement en défense. Abidal s'est sans doute vu trop beau après l'Uruguay, lui qui a confirmé, une fois de plus, comme lors de l'Euro 2008, qu'il était compliqué de s'improviser défenseur central pendant un mois quand on a joué les onze précédents au poste de latéral gauche en club. A l'arrivée, le Barcelonais, toujours mal placé, a vécu une partie cauchemardesque qui n'est pas sans rappeler celle de l'Euro 2008 face à l'Italie (il est au moins resté sur le pré tout le match), comme quoi, les leçons n'ont visiblement pas été retenues.

Qu'a pensé Raymond Domenech de tout cela ? Sitôt le match terminé, le sélectionneur est, une fois n'est pas coutume, apparu abattu, reconnaissant "l'échec de l'équipe de France" et, surtout, ne parvenant pas à l'expliquer, lui qui, depuis deux ans, avait pris l'habitude de s'abriter derrière des pirouettes qui ne trompaient plus personne pour masquer les insuffisances de ses troupes: "Je n'ai pas de mot, le match a basculé sur un coup du sort, on n'a pas réussi à redresser la barre et à réagir bien, c'est dommage, c'est plus qu'une énorme déception." On doute désormais que l'intéressé parvienne, en vue du dernier match quasiment "pour l'honneur" face à l'Afrique du Sud, à sauver de la débâcle un navire français qui, à force de prendre l'eau de toutes parts depuis deux ans, a fini inexorablement par couler dans la froideur de Polokwane. Mais est-ce de sa faute s'il a été maintenu à l'issue de l'Euro 2008 ? A chacun de prendre ses responsabilités...

Commentaires

le fils du PREZ 19 juin 2010 16:41

un match honteux sans respect pour les amoureux du foot comme nous les joueurs n'ont pas mouillé le maillot pour leurs nation

Staff
Balza.F
Balza.F 19 juin 2010 12:00

On continu dans le PITOYABLE : http://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20100619_085031_le-gros-clash-anelka-domenech.html A NE PAS PRENDRE COMME EXEMPLE LES JEUNES !

Staff
Balza.F
Balza.F 18 juin 2010 11:37

Le problème ne vient pas que de Domenech ! Il fait des choix bizard : Ok ! Mais quand tu vois des joueurs se laisser marcher dessus par des "tequilas paf", c'est bien qu'ils n'ont pas envie de la gagner cette coupe... De plus, la direction qui a gardé Raymond est l'acteur majeur de cette déroute, ce sont eux qui ont gardé Raymond alors que ça allait mal ! Bref la déroute est générale ! J'ai envie de dire : C'était prévisible ! Personne n'a rien fait ! Donc "Tous dehors" !

mlle l a'rbitre marie 18 juin 2010 11:28

un match honteux, toute la défense est passée au travers elle était nul comme mettre anelka en attaque tout seul il n 'a pas sa place sur le terrain sa doit etre valbuena ou cignac mais pas lui, heuresement qu'on avait pas mandanda dans les buts car on aurait pris plus de but que sa, vivement que laurent blanc prenne la place à se honteux séléctionneur!!!!!! Je suis d'accord avec ce qu'a dit Robert Pires, les joueurs ont fait voir comment était domenech!!! honteux pour cette équipe

Staff
LE LENSOIS
LE LENSOIS 18 juin 2010 08:49

Domenech ET Escalettes, Des merdes, merci pour les français ! la honte, A VIRER

Richard Kougloff est devenu membre 1 mois
LCVEF vient de remporter le trophée 1000000 visites 5 mois
Aziz Mamas est devenu membre 9 mois
Adrien Le Clerc est devenu membre 1 an
Olivia Croze est devenu membre 1 an
Olivia Croze a commenté TOURNOI SACQUENVILLE 2014 / U11 plus de 2 ans
Olivia Croze a commenté FÉLICITATION A CAMILLE ET EVA POUR LA SELECTION Stage Départemental U12 à U14 Féminines plus de 2 ans
ALAIN BLONDEL est devenu membre plus de 2 ans
Rendez-vous sur www.footnormandie.fr ! plus de 2 ans
NOUVEAU SITE INTERNET plus de 2 ans
U18 ET U13 plus de 2 ans
Jérôme Bourdet et FOOTEUX27 ont commenté SAMEDI / DIMANCHE plus de 2 ans
LE LENSOIS a commenté SAMEDI / DIMANCHE plus de 2 ans
SAMEDI / DIMANCHE plus de 2 ans
WEEK END NOIR plus de 2 ans

LA CROIX VALLEE D'EURE FOOTBALL


200 licenciés, 25 bénévoles,

4 éducateurs diplômés, 4 arbitres

 

Une école de foot labellisée FFF depuis 2010.

Des équipes dans toutes les catégories

Alors si vous souhaitez pratiquer le football, ou devenir dirigeant d’une équipe de jeunes dans un club structuré  animé par des passionnés,

 

VENEZ NOUS REJOINDRE

Pour une première inscription munissez vous d’une photocopie d’une  pièce d’identité recto verso  ou de la page du livret de famille pour un enfant.

 

Renseignements :

Ecole de foot : 06.08.62.56.15
Pré formation : 07.60.50.18.91
Président : 07.60.50.18.91

Aucun événement